Situation en Europe et prochaines élections—Un bref aperçu

Commentaries Message Group

Situation en Europe et prochaines élections—Un bref aperçu

L'Union européenne et ses démocraties traversent la plus grande crise de leurexistence.

Author: 
Benedict Pöttering
11/2018
Full text (726.21 KB)
Abstract: 

L'Union européenne et ses démocraties traversent la plus grande crise de leurexistence. Les facteurs de déstabilisation sont principalement d'ordre social et politique: immigration incontrôlée, populisme croissant, crise des dettes souveraines, protectionnisme national, frustration des citoyens vis à vis de leurs élites. Le tout aggravé par la volonté des Russes de diviser l'Europe en piratant ses données numériques ou en soutenant des partis extrémiste. De plus, les nouvelles tensions commerciales observées avec les États-Unis ainsi que la fin du partenariat inconditionnel de protection existant entre l'UE et les USA, accentuent l’instabilité politique des pays membres et isolent l’UE. A ce sujet, le Brexit un l’impressionnante démonstration.

Les démocraties européennes ont jusqu'à présent été gouvernées par des partis acquis à la construction européenne. Ceux-ci ont perdu une grande partie de leur influence. Les scrutins intermédiaires en France montrent que le centre-droit (chrétien démocrate) et les socialistes sont en perte de vitesse. En Allemagne la même tendance se dessine: dans les dernières enquêtes les sociaux-démocrates représentent moins de 15%. Les conservateurs de la CDU/ CSU perdent également de leur avec à peine plus de 25% dans le sondages. Cela signifie que les deux camps politiques, qui étaient les garants de la stabilitéEuropéenne depuis l'après-guerre, sont considérablement affaiblis ou menacés de disparition. Ils sont progressivement "remplacés" par les nationalistes et les extrémistes, comme en Allemagne: l’extrême-droite est entrée au Bundestag et y représente le premier parti d'opposition. Une tendance qui touche l’ensemble de l’Europe.

Le résultat des élections européennes de 2019 reflétera très probablement l'érosion des  partis populaires et l'influence grandissante des mouvements populiste. Il est concevable qu’alors, au Parlement européen, les partis traditionnels ne soient plus en mesure de construire une majorité. Dans cette perspective, il est imaginable que le Parlement Européen ne parvienne pas à trouver un accord sur la composition de la Commission européenne et le choix de son président.

Dans ce cas de figures, les mouvements nationalistes, extrémistes et eurosceptiques tirerontprofit de cette situation pour faire grandir la défiance des peuples à l’égard des institutions européennes. Cependant, si, cette fois encore, l'Union Européenne fait face et triomphe, elle sera plus forte et que jamais de son Histoire.

Translations
  • العربية
  • 简体中文
  • English
  • Français
  • Deutsch
  • עברית
  • 日本語
  • 한국어
  • فارسی
  • Русский
  • Español
  • Türkçe